Google
Rechercher un thème

Menu

Paysage

L'ombre de la montagne sur ces eaux claires donne cette couleur et ces reflets à l'une des baies qui à partir de Ste-Rose vers Deshaies, jalonnent le paysage de la face atlantique.
C'est à l'ombre de ces mornes, plus au large qu'on voit peiner les bateaux de la célèbre Course du Rhum. Il faut longer la côte au plus près pour gagner du chemin dans ce tour final de l'île Guadeloupe dans le sens est-ouest, et se trouver alors à l'abri des vents. La course se joue parfois ici pour certains concurrents.
morneAu cours de votre séjour dans le pays, essayez de retrouver les paysage de ces photographies. Ce sera facile; il sont simplement sur le bord de la route. Les paysages invitent partout au regard et à la photo. Le temps peut varier très vite : C'est le soleil, puis c'est la pluie. Une pluie qui n'insiste pas souvent et qui tombe un moment sous le soleil. Parfois il bruine sous un beau soleil ("il fifine" dans le français local ; on dit encore "le diable marie sa fille").
Pour ceux qui aiment les jeux de lumières, et singulièrement pour le photographe, les couleurs changent tout au long de la journée, épousant toutes les nuances du vert et du bleu et jouent sous les arc-en-ciel.



Il faut assister au lever du soleil à la Pointe des Châteaux, et se vanter ensuite d'avoir vu le rayon mystérieux de la légende.
Soyez aussi sur la face atlantique (au nord) au moment où le soleil va mourir. Pendant un moment, les alizés s'apaisent, la mer devient plus sombre et comme épaissie; le soleil mourant triomphe encore dans un dernier feu qu'on voit incendier l'horizon.
On regarde sa montre, il n'est pas encore 19 heures. La journée est finie. Mais la lumière reste encore, maintenant dans un ciel d'étoiles.
On lit les constellations et même s'il ne fait pas clair de lune, la nuit n'est jamais noire tout à fait. On peut encore flâner sur la plage, ou prendre un bain de minuit. On ne risque pas de se trouver nez à nez avec le requin des "Dents de la mer".
Les alizés sont revenus; la nuit sera fraîche. Attention au "coup de lune" (les rayons cosmiques ne sont plus déviés par ceux du soleil). N'allez pas à la Guadeloupe sans un appareil photographique numérique de bonne qualité. Un petit appareil de fabrication récente fait de très belles photographies.
Prenez le temps de bien cadrer vos photos. Veillez à ce qu'elles soient horizontales. Faites plusieurs vues du même cadrage. Partout, vous aurez de belles images à garder.
Trouvez un stationnement très sécuritaire assez loin de la chaussée si un paysage vous tente. Les paysages sont très diversifiés dans ces petites îles. Vous trouverez aussi bien la méditerranée ou la praire normande que la forêt primaire des tropiques dans la variété des paysages de la Guadeloupe